La plaque d'immatriculation qui vous fait voyager
Enjeu-Voiture-Autonome

Voiture autonome : c’est quoi ?

Sans passagers et sans conducteurs, la police de San Francisco arrête une voiture autonome. En effet, celle-ci circulait de nuits sans phares allumés. La scène fût filmée et diffusée sur les Réseaux sociaux. Au-delà de l’anecdote amusante, la place et les enjeux de la voiture autonome mérite d’être interrogés.

C’est quoi une voiture autonome ?

La voiture autonome désigne un véhicule capable de rouler sans conducteur sur une route ouverte. Il existe pourtant aujourd’hui différents niveaux d’autonomie d’un véhicule.

Au premier niveau, le conducteur bénéficie d’une assistance à la conduite, comme un régulateur de vitesse ou un système anti-blocage des roues. Cependant, c’est le conducteur qui a le contrôle du véhicule.

Au deuxième niveau, le véhicule est doté d’un système pouvant automatiser des tâches. Le conducteur peut lâcher le volant des mains dans certaines situations, comme l’aide au stationnement. Le conducteur doit à tout moment pouvoir reprendre le contrôle de son véhicule en cas de problème.

Au troisième niveau, certaines phases de conduite sont totalement prises en charge par le système de pilotage automatique de la voiture. A titre d’exemple, la voiture peut doubler seule sur autoroute. Elle est également capable de garder les distances de sécurité ou de décélérer dès que la situation de conduite l’impose.

Au quatrième niveau le conducteur se laisse piloter par le système. Ceci n’est possible que dans certaines conditions comme sur autoroute. En cas de problème, la voiture doit pouvoir continuer à rouler toute seule et donc, sans interventions du conducteur.

Au cinquième niveau, la voiture est entièrement autonome. Elle peut gérer par elle-même toutes les situations sans l’intervention d’un conducteur.

L’IA au cœur du fonctionnement

Les systèmes d’Intelligence Artificielle ont appris à prédire les meilleures trajectoires à partir d’immenses quantités de données. Ils sont ensuite capables de les combiner à des données en temps réels

Ainsi, le système de détection d’une voiture autonome comprend des caméras vidéo, un lidar, un radar ultrasonore, des caméras à 360 degrés…. Tous ces capteurs embarqués lui permettent de modéliser la route et des différents obstacles. Ces systèmes IA réalisent ensuite des manœuvres à l’aide de servocommandes : direction, freinage, clignotants…Enfin la voiture autonome est capable de communiquer avec d’autres véhicules à moteur.

Questions autour de la Voiture Autonome

Par ailleurs, les voitures autonomes soulèvent des questions éthiques et juridiques. En effet, nous nous accommodons de la chance ou de la malchance pour expliquer des accidents produits par des êtres humains. Qu’en sera-t-il pour des accidents causés par des choix anticipés et théorisés en laboratoire ?

Les constructeurs de véhicules autonomes admettent que c’est la phase de transition, pendant laquelle des véhicules autonomes circuleront sur nos routes entourées de véhicules conduits par des humains, qui sera la plus délicate.

Mise à jour le 9 juin 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.