La plaque d'immatriculation qui vous fait voyager
plaque d'immatriculation pour youngtimer

Quelle plaque d’immatriculation pour votre Youngtimer

300 000€ pour une Peugeot 205 ! Le 13 décembre 2020, lors d’une vente aux enchères organisée par la Maison Aguttes, une rarissime Peugeot 205 T16 a affolé les enchères. Le nouvel acquéreur a déboursé presque 300 000 € pour repartir avec cette voiture. Voiture d’exception, pas encore de collection, le phénomène des « youngtimer » prend de l’importance. Pour circuler en parfaite conformité avec le code de la route, Plaque&Go fait le point sur la plaque d’immatriculation que vous pouvez fixer sur votre Youngtimer.

Une Youngtimer c’est quoi ?

Par opposition à « Oldtimer » qui désigne les voitures de collection anciennes, les Youngtimer signifient « jeunes anciennes ». Véhicules des décennies de 1980 à 2000, ces voitures étaient déjà populaires à leur époque, leur production est aujourd’hui arrêtée. Ces voitures qui ont entre 20 et 40 ans sont donc rares, mais conservent néanmoins leurs pièces d’origines, d’où leur caractère collectionnable. La Peugeot 205 GTI T16 produite à 200 exemplaires est donc un exemple parfait d’une Youngtimer.

Parmi les youngtimers sportives les plus populaires, se retrouvent des voitures telles Citroën BX GTI 16 s, Renault 5 Alpine Turbo ou Peugeot 205 GTI pour les françaises. Des modèles allemands peuvent également entrer dans cette catégorie comme : Mercedes 190, BMW M3, Volkswagen Golf GTI.

A une époque où les voitures sont de plus en plus assistées, où les émissions de CO2 de plus en plus réglementées, les youngtimers constituent un retour aux origines. Sur fond de nostalgie, les acquéreurs de ce type de véhicule recherche des voitures de caractères. Ils recherchent également des véhicules qui les ont fait rêver quand ils étaient plus jeunes.

Plaque de collection ou classique pour votre youngtimer sportive

Quelle plaque d’immatriculation pour votre youngtimer

Une Youngtimer est une voiture qui a entre 20 et 40 ans, en passe de devenir des véhicules de collection. Au regard de l’engouement qu’elles incitent, il paraît intéressant de rappeler les conditions d’éligibilité des voitures de collection. En effet, une voiture de collection peut posséder des plaques spécifiques avec un fond noir. Des plaques d’immatriculations spécifiques, avec un fond noir et le numéro de couleur argent. Pour posséder une care grise collection votre voiture doit :

  • avoir plus de 30 ans,
  • ne plus être produite,
  • présenter toutes les caractéristiques d’origine (mécanique et carrosserie).

Vous devez également soumettre votre demande à la FFVE. Dans un précédant article, nous rappelions les avantages de posséder un certificat d’immatriculation collection. En effet, avec le statut collection votre voiture ne pourra plus être utilisée comme une voiture classique. Le contrôle technique a lieu tous les 5 ans et vous pouvez l’équiper de plaques noires.

En cette année 2021, différents modèles passent le seuil des 30 ans et peuvent donc posséder cette fameuse carte grise de collection. Par exemple : Alpine A610, Audi S2 coupé, Citroën AX GTI, Mazda MX-3 V6, Renault Clio 16S, Volkswagen Golf (3) GTI et VR6.

Plaques d’immatriculation collection ou classique

En fonction de l’année de votre voiture et de la possession d’une carte grise de collection vous pouvez mettre des plaques d’immatriculation de collection

Pour les voitures datant d’avant 1991, vous pouvez donc mettre une plaque noire de collection. Vous devez vous possédez également un certificat d’immatriculation collection. Dans ce cas, vous pouvez effectivement mettre des plaques noires spécifiques. Deux cas peuvent se présenter en fonction de votre numéro d’immatriculation. En effet, il existe deux formats d’immatriculation soit sous la forme système fni, soit sous la forme siv. La plaque ne présente pas d’identifiant territorial. Le fond est noir, et la typographie est de couleur argent.

Pour les voitures datant d’après 1991, vous devez mettre une plaque standard ou classique. Suivant que l’immatriculation soit du nouveau ou de l’ancien système, la plaque minéralogique est différente. Dans le premier cas, elle doit présenter un identifiant territorial. Dans le second cas, la plaque possède seulement l’eurobande à gauche.

Mise à jour le 24 mars 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *