La plaque d'immatriculation qui vous fait voyager
Marché du véhicule de collection pas de crise

Le marché du véhicule de collection ne connaît pas la crise

Suite à l’apparition de la COVID et des confinements successifs, nous avons assisté à un ralentissement économique général. Le marché de l’automobile a quant à lui connu le même affaiblissement. Ceci est d’autant plus vrai, pour le secteur des automobiles neuves. Dans ce contexte économique difficile qu’en est-il pour le marché pour le véhicule de collection ? Pour répondre à ces questionnements, la Fédération Françaises des Véhicules d’Epoque a diffusé les principaux résultats de son enquête socio-économique sur ce type de véhicule. Avec 400 000 collectionneurs, 1 000 000 de véhicules en circulation (soit 2,5 % du parc roulant en France) et un chiffre d’affaires de 4 milliards € de chiffre d’affaires, nous pouvons constater que le marché du véhicule de collection se porte bien.

Protéger, préserver et promouvoir les véhicules d’époques sur les routes : Retrouvez l’étude complète.

Portrait-robot du propriétaire de véhicule de collection

L’étude dresse un portrait-robot du propriétaire de véhicule de collection. Il serait 400 000 en France. Ceux sont très majoritairement des hommes (97 %), dont l’âge moyen est de 58 ans. Dont ¼ à moins de 50 ans. Pratiquement la moitié (45%) sont à la retraite

Le revenu moyen des ménages de collectionneurs est de 54 000 € par an et ils vivent majoritairement en milieu rural : 46 % contre 34 % en ville.

2/3 de ces propriétaires participent à des manifestations. Ils n’hésitent pas à parcourir plusieurs centaines de kilomètres et partir plusieurs jours pour se rendre à ces évènements. De plus, presque 60% sont membres de clubs de véhicules d’époque.

Quels véhicules de collection

En France, il y aurait 400 000 véhicules de collections possédant un Certificat d’Immatriculation de Collection. Il circulerait 1 000 000 de véhicules anciens, soit 2,5% du parc roulant en France.

L’enquête indique que 71 % de ces véhicules concernent des voitures, 16 % des motos et 13 % d’autres types de véhicules (cyclomoteurs, véhicules commerciaux, d’époques véhicules militaires, etc.). Les principales marques de voitures sont Citroën, Renault, Peugeot et VW. Pour les motos, les marques que l’ont retrouve le plus sont : Honda, BMW et Motobécane.

Le véhicule de collection a moyen a 52 ans, sa fabrication ayant été réalisée en 1968. La valeur moyenne d’un voiture d’époque est de 26 340 €  

Zoom sur les Youngtimer : Environ 1/3 des collectionneurs de véhicules d’époques possèdent aussi une youngtimer, principalement des voitures. Sans étonnement, les marques les plus répandues sont principalement des véhicules français. L’âge moyen de ces véhicules est de 24 ans, soit une fabrication datant de 1996.

Quel enjeu pour le marché des véhicules de collection ?

Comment attirer et conserver des employés qualifiés

Concernant les professionnels du véhicule d’époque, l’enquête révèle que : 21 % existe depuis plus de 20 ans, 22 % depuis 11 à 20 ans et 21 % pour les entreprises récentes (existant depuis moins de 3 ans)

Pour ces entreprises, il est difficile de recruter et de conserver du personnel : 90 % affirment également avoir rencontré des difficultés de recrutement, notamment pour trouver des salariés disposant des compétences nécessaires pour travailler sur ce type de véhicule.

Quelle réglementation future pour les véhicules d’époque

Les menaces les plus inquiétantes pourraient venir d’une règlementation impactant l’utilisation des véhicules (65 %), et d’une évolution défavorable de l’opinion sur la question environnementale (32 %).

De plus, les professionnels reconnaissent majoritairement que ces deux enjeux pourraient fortement impacter l’avenir du secteur.

Mise à jour le 15 septembre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *