La plaque d'immatriculation qui vous fait voyager
Automobilistes et changements 2022

Automobile : Ce qui change en 2022

En ce début d’année, deuxième article sur les changements qui attendent le secteur automobile en 2022. Après les changements positifs pour la planète, retrouvez ce qui change en 2022 : tarification des péages, loi Montagne, les radars et contrôle.

Hausse significative des tarifs aux Péages

A partir du 1er Février 2022, les tarifs de péages pourraient augmenter de 2 %. Ce serait alors l’une des plus fortes hausses de ces dernières années. L’association 40 millions d’automobilistes a d’ailleurs dénoncé cette augmentation en évoquant « une nouvelle hausse des prix inacceptable, la plus forte depuis 2012 ! ». Pour rappel, en 2020 la hausse des tarifs était de + 0,82 % et en 2021 + 0,41 %.

Comme chaque année, les sociétés qui gèrent les autoroutes fixent les prix pour les tronçons en leur possession. Le Gouvernement doit encore officialiser la demande, pour une entrée en vigueur au 1er février. Cette augmentation importante résulte à la fois de l’inflation et de la réalisation de divers travaux d’entretien du réseau.

Loi Montagne : Équipez votre voiture pour l’hiver

À partir de 2021, entre le 1er novembre et le 31 mars, il sera obligatoire d’avoir des équipements spéciaux pour l’hiver. Il peut s’agir de soit des pneus hiver ou 4 saisons ; soit des chaînes ou chaussettes à neige. Cette nouvelle réglementation s’applique au niveau de la commune. Elle concerne les départements avec des massifs montagneux : Alpes, Corse, Massif central, massif jurassien, Pyrénées, massif vosgien.

Découvrez les départements et communes concernés

Si le décret d’application est entré en vigueur le 1er Novembre 2021, la verbalisation ne sera effective qu’à partir de Novembre 2022. De nouveaux panneaux de signalisation informent de l’entrée dans une zone à équipement obligatoire. Cette nouvelle réglementation permettra de limiter les embouteillages sur les routes dans les régions montagneuses. Mais aussi elle devra améliorer la sécurité des usagers, en réduisant les risques spécifiques liés à la conduite sur routes enneigées ou verglacées.

Toujours plus de contrôles radar

Au cours de l’année 2022, la traque aux excès de vitesse et autres infractions en tout genre sera plus forte que jamais. Plus de 4 000 radars seront ainsi opérationnels à la fin de l’année. Avec comme objectif le contrôle de nouvelles infractions.

Validité du contrôle technique

Les radars pourraient ainsi vérifier la date de validité du contrôle technique. Ainsi, en cas de flash pour excès de vitesse, il sera possible d’interroger le fichier des véhicules contrôlés. Les contrevenants recevront alors deux contraventions. Une pour l’excès de vitesse, et l’autre pour le défaut de contrôle technique, s’élevant à 135 €.

Déploiement des voitures-radar privées dans toute la France

D’ici à la fin de l’année 2022, 400 voitures radars privées seront mises en circulation en Provence-Alpes-Côte d’Azur, Auvergne-Rhône-Alpes, Île-de-France et en Occitanie. Les premières sanctions ne devraient pas être pour 2022. Des tests devront d’abord être menés, avant de débuter les verbalisations en 2023.

Ces voitures peuvent flasher un véhicule tout en roulant. La marge d’erreur est de 10 km/h pour les vitesses inférieures à 100 km/h. Ces nouveaux radars doivent permettre de lutter plus efficacement contre les excès de vitesse. En effet, cette mise en circulation permettra d’augmenter les lieux et les plages horaires des contrôles sur les routes les plus accidentogènes.

Déploiement des radars antibruit

De nouveaux radars doivent également être mis en place pour lutter contre le bruit en agglomération. Les radars anti-bruit commenceront à verbaliser en 2022. Le montant des sanctions n’a pas encore été annoncé ; le décret régissant ces radars est encore en cours d’élaboration. Fixés sur un mât, équipés d’une caméra et de 5 micros, les radars anti-bruit permettent d’identifier les véhicules les plus bruyants, en particulier les deux-roues. Ils sont actuellement en cours d’expérimentation dans plusieurs villes comme Toulouse et Nice.

Mise à jour le 25 janvier 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.