La plaque d'immatriculation qui vous fait voyager
Les nouvelles plaques d’immatriculation digitales : RPlate !

Les nouvelles plaques d’immatriculation digitales : RPlate !

Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté : téléphones, ordinateurs, montres… La marque Reviver a fait le choix de se lancer dans les plaques d’immatriculation digitales ! Une révolution ? Découvrons les avantages et les limites des nouvelles plaques digitales.

Le concept de la plaque d’immatriculation digitale

Reviver est le créateur de la plaque d’immatriculation digitale nommée RPlate. Actuellement, cette plaque est disponible dans les flottes commerciales et gouvernementales au Texas. Elle est également autorisée dans le reste du pays, ainsi qu’au Canada et au Mexique.  La plaque RPlate se place uniquement à l’arrière des véhicules. A l’avant des véhicules, on retrouve une plaque d’immatriculation traditionnelle. Comment fonctionne RPlate? Les plaques d’immatriculation digitales s’accompagnent d’une application installable sur le téléphone, offrant un accès facile à diverses fonctionnalités telles que la personnalisation visuelle, la sécurité, une installation et un entretien simplifiés, ainsi que le renouvellement de l’abonnement directement depuis l’application. La célèbre marque automobile Ford s’est associée à Reviver. Les clients peuvent donc acheter la RPlate chez un concessionnaire Ford ou via la boutique en ligne de la marque.

Les avantages de la plaque d’immatriculation digitale Rplate

La RPlate offre de nombreux avantages pour les clients. Son écran e-Ink personnalisable offre un aspect monochrome unique pour la voiture avec des options de mode clair ou sombre. De plus, elle permet aux utilisateurs d’écrire des messages personnalisés sur la plaque qui apparaissent en bas de la plaque. Par exemple, la RPlate peut afficher des informations de sécurité routière en cas d’accident ou de bouchons à l’attention des automobilistes suivants. Ces plaques supportent des températures allant de -40 degrés à 176 degrés. La RPlate offre également un GPS intégré, des alertes en temps réel lorsque le véhicule est en mouvement, le suivi de la distance parcourue et des alertes de vol de véhicule via l’application. Cette plaque d’immatriculation s’utilise également comme un portefeuille virtuel et un compteur de stationnement. La RPlate indique aussi si le véhicule a été volé ou s’il est en détresse.

Les limites de la plaque RPlate

La puce GPS et le système connecté au Cloud permettent de retrouver facilement le conducteur et son véhicule. Il est également possible d’analyser les excès de vitesse et autres infractions, et même de verbaliser directement le conducteur en prélevant automatiquement la somme à payer correspondant à l’infraction. Ces fonctionnalités sont parfois vues comme une atteinte à la vie privée. Les plaques d’immatriculation digitales ont également accès aux informations personnelles du conducteur inscrites sur la carte grise. Il y a donc un risque de piratage d’informations. À noter en complément, les batteries des plaques d’immatriculation digitales ont une durée de vie limitée, conçue pour 5 ans.

Le coût est aussi un point faible important. Reviver a en effet fixé le prix de la RPlate à 599 dollars avec un forfait de service annuel de 75 dollars. Il existe une option de plaque câblée qui coûte 749 dollars ainsi que des frais d’installations de 150 dollars avec un abonnement annuel de 95 dollars.

Cette révolution technologique nécessite de résoudre les problèmes de confidentialité et de respect de la vie privée avant son autorisation générale, voire obligatoire.

Mise à jour le 2 février 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *